Après plusieurs années dans leur profession respective, Frédérik Anciot et Thomas Giquel ont décidé de franchir le pas et assouvir leur passion : la production de légumes 100 % naturels.

Frédérik Anciot, 33 ans, de Languidic, a travaillé plusieurs années en tant que menuisier. Thomas Giquel, 28 ans, est électricien, avec un intérêt particulier pour les énergies renouvelables. Mais leur passion, la production de légumes bio, les a rattrapés. Ils viennent de créer l’EARL La Ferme de Kemer Skouer (en français, prendre graine, ou germer), au village de Coët-Bodavel.

« Nous avons acheté un terrain d’1,8 ha situé dans un secteur protégé. Nous avons déjà commencé à défricher le terrain et délimité des espaces pour les plantations. Nous avons également installé une serre pour les premiers semis et plantations. Notre projet a été financé sous forme de prêt participatif. »

Le concept ? « Nous cultivons des légumes bio, 100 % naturels. Ce terrain n’a pas été travaillé depuis une dizaine d’années. C’est dire si la terre a eu le temps de se reposer. Nous avons hâte de cueillir nos premiers légumes ! »

Pour un travail respectant minutieusement la nature et les saisons, Frédérik et Thomas suivront les consignes de Jean-Martin Fortier (Québec), qui donne une large place à la grelinette, un outil de jardin. Plusieurs petites parcelles sont également exploitées sur la commune voisine de La Chapelle-Neuve.

Réintroduire des variétés anciennes

Une cinquantaine de variétés de légumes sera cultivée pour la première année, avec notamment des pommes de terre, artichauts, navets, poireaux, poivrons, aubergines, tomates… « Nous comptons sur nos futurs clients pour nous suggérer de nouvelles variétés. Notre objectif, c’est aussi de réintroduire des variétés anciennes du terroir, locales. Nous serons à l’écoute de toutes les suggestions. »

Source Ouest France

Il n'y a aucun produit dans votre panier