Salade Délices d’Orient, légumes façon tajine au thon germon

Conserverie La Belle-iloise - Quiberon - 40km

4,90

En stock

Légumes (34%), carottes (17%), poivrons rouges rissolés (9%), tomates mi-séchées (4%), pois chiches (3%)), eau, thon blanc germon (18%), huile d’olive vierge extra, quinoa blanc et rouge (6,8%), olives vertes (4,5%), jus de citron, citron confit au sel (sulfites) (2%), fécule de pomme de terre, plantes aromatiques, épices, sel. « Malgré l’attention apportée, des noyaux et brisures de noyaux d’olives peuvent être présents ».

Énergie 559 kJ / 134 kcal
Matières grasses 7.3 g
   (dont acides gras saturés) 1.13 g
Glucides 10.3 g
   (dont sucres) 2.4 g
Protéines 8 g
Sel 0.8 g

Poids : 165g

Une entreprise familiale et indépendante

Créée en 1932 par Georges Hilliet à proximité du port de pêche de Quiberon, face à Belle-île-en-Mer, la Conserverie la belle-iloise fabrique et distribue des conserves de poissons depuis plus de 85 ans.

Transmise de génération en génération, la Conserverie la belle-iloise est restée une entreprise familiale qui s’est développée en restant fidèle à ses valeurs fondatrices : celles des gens issus d’un lieu, le port de pêche de Quiberon, et de son univers, la mer…

Une entreprise soucieuse de préserver les ressources

Entreprise familiale, la Conserverie la belle-iloise a une vision ancrée dans le long terme et la transmission. Le souci de pérenniser les ressources est au cœur de son développement et fait intrinsèquement partie de ses valeurs.

L’implantation historique de l’entreprise sur la Presqu’île de Quiberon lui confère un lien privilégié avec la ressource, l’univers marin, ses règles et ses saisons. Au quotidien, la Conserverie emploie de manière réfléchie les ressources à sa disposition, dans tous les domaines : environnemental, social et sociétal.

La Conserverie la belle-iloise s’engage dans une pêche responsable. Notre engagement au quotidien est de sélectionner nos pêcheurs qui, comme nous, ont le souci du respect des ressources naturelles et de l’environnement. Nous travaillons différents poissons en respectant la saisonnalité de l’espèce, la taille minimale de pêche tout en sélectionnant les méthodes de capture.

Les déchets des poissons sont recyclés à 100%, dédiés à l’alimentation animale. Photo : Patrick Forget

L’huile de cuisson des sardines est revalorisée à 100% pour la fabrication de bio-carburant (Ici : les sardines ressortent du bain d’huile de tournesol dans lequel elles ont été plongées et cuites quelques minutes.) Photo : Patrick Forget

La Conserverie tisse des partenariats locaux avec des pêcheurs sélectionnés pour la qualité de leur travail et le respect de la ressource (Ici : le Kanédevenn, bateau-bolincheur partenaire de la Conserverie)

La Conserverie revalorise l’eau des cuves qui sert à stériliser les boîtes de conserve, pour le nettoyage du site de production. Photo : Patrick Forget

Informations complémentaires

Poids 200 g